22 février 2005

orage

Je marchais d’un pas assez rapide sur le bord de la route, emportant quelques affaires nécessaires à mon aventure, quand j’ai remarqué qu’un violent orage se préparait. J’ai donc cherché à me mettre à l’abri le temps que ça se calme. J’avais aperçu un peu plus tôt dans l’après midi une forêt. Je sais qu’il faut éviter les forêts quand il y a de l’orage mais c’était le seul abri à des kilomètres. Marchant sous une pluie battante, trempée jusqu’aux os, j’arrive enfin sous le couvert des arbres. Je cherche un repli de terrain où je pourrais m’abriter. Ce qui devait arriver arriva : la foudre frappa un arbre non loin de moi, celui-ci explosa sous le choc et je reçus une grosse branche derrière la tête.

Noir... froid…lumière…blanc...      

Je me réveille et la première chose que je perçois c’est les rayons du soleil à travers les branches des arbres m’environnant. Rien ne peut décrire ce que je ressentis à ce moment-là. Un soulagement immense, l’émerveillement devant la beauté de la Création, une envie de vomir dû au choc que j’ai reçu. J’ignore combien de temps je suis restée inconsciente, cela peut plusieurs heures comme quelques minutes, le temps changeant si rapidement dans cette région. Je reprends la route cherche à atteindre la lisière de la forêt qui me paraît de plus en plus éloignée. Pourtant, tout à l’heure il me semblait n’avoir parcouru que quelques dizaines de  mètres. C’est sans doute ma douleur à la tête qui influence ma perception de l’espace. En plus, je n’ai plus d’aspirine pour le faire passer, ce qui s’ajoute à la belle bosse que je vais avoir demain. Je marche ainsi pendant plusieurs heures, perdant peu à peu le sens de l’orientation. Au moment de chercher un refuge pour la nuit je suis complètement perdue.

Je passe une très mauvaise nuit à écouter les bruits de la forêt. J’espère que la journée de demain me réservera de meilleures surprises.     

Posté par jann à 18:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur orage

Nouveau commentaire